Top parks for a cool picnic

 

Rien de tel qu’un bon pique-nique, surtout celui que l’on fait dans un bel écrin de verdure. En duo, en trio ou avec une foule de copains, voici une sélection d’endroits pour un déjeuner sur l’herbe (ou apéro) digne de ce nom ! 

Le + chic

Le parc Monceau

Grand, avec un bel étang, quelques balançoires et surtout de nombreuses pelouses où se prélasser, le parc Monceau est l’endroit vert le plus élégant du 8e. Le parc ferme à 21h, cela vous laisse le temps pour un apéro, sinon vous avez l’option déj’ du midi !

35, boulevard de Courcelles – 8e

Le + nouveau

Le parc Rives de Seine 

Voilà maintenant quelques mois que les berges de Seine sont rendues aux piétons et aux cyclistes. Situé entre le tunnel des Tuileries et le bassin de l’Arsenal, ce petit bout de verdure invite les Parisiens à exercer les sports de leur choix, se rafraîchir et surtout pique-niquer tranquille sans voiture aucune.

Voie Georges Pompidou – 4e

Le + insolite

La Coulée Verte

Aménagée sur une ancienne voie de chemin de fer, la Coulée Verte, c’est plus de 4 km de verdure qui traversent le 12e arrondissement. On peut se faire un petit parcours pour courir, mais c’est fatiguant. Alors on préfère se poser et pique-niquer. Plutôt que de l’inviter dans un endroit beaucoup trop commun, préférez l’un des nombreux coins d’herbe à l’abri des regards.

La promenade de la Coulée Verte
Viaduc des Arts – 12e

Le + petit

Le jardin sauvage Frédéric Dard

Aux Abbesses se cache un micro-jardin parisien, où plantes et herbes folles poussent en liberté, et où il fait bon se poser entre copains ou en amoureux à l’abri du tumulte. Mais chut…

Le jardin sauvage Frédéric Dard
22, rue Norvins – 18e

Le + connu

Les Buttes-Chaumont

Certes, vous ne serez pas les seuls à avoir eu cette idée. Mais si vous arrivez à temps, installez bien votre petite tablée, et délectez-vous de voir les autres faire la queue devant le Rosa Bonheur, un gobelet de rosé à la main (bien qu’on adore le Rosa Bonheur hein). Hihi.

Les Buttes-Chaumont
1, rue Botzaris – 19e

Le + insoupçonné

Jardin Anne Franck

Un petit peu comme les vignes de Montmartre, ce jardin est un petit havre de paix au cœur de Paris. À deux pas de la Seine dans les jardins de l’ancien hôtel Saint-Aignan, il est parfait pour venir déjeuner seul le midi, ou faire une halte les après-midis où vous vous sentez d’humeur à marcher seul… Bon, comme on ne vous la fait pas, c’est vrai qu’il est aussi parfait pour venir se poser à deux sur un banc et “manger un bout”, comme dirait l’autre.

Jardin Anne Franck
14, impasse Berthaud – 3e

Le + au bord de l’eau 

Au port de l’Arsenal

Le jardin de l’Arsenal suit le cours de l’eau, alterne espaces ombragés, pergolas et espaces ensoleillés. Relayant le canal Saint-Martin à la Seine, il est un spot idéal pour un déjeuner ensoleillé sur l’herbe au bord de l’eau.

Au port de l’Arsenal
53, boulevard de la Bastille – 12e


Et si vous osez passer le périph’ 

Le + vaste

La Butte d’Orgemont

Montmartre ? Tellement surfait. Maintenant, on grimpe volontiers les 250 marches qui nous séparent de l’une des plus belles vues du Grand Paris ! En plus de donner sur un véritabe balcon vert mais néanmoins urbain, la Butte d’Orgemont nous délecte d’un moulin et d’une méga étendue de pelouse où faire les 400 coups (de soleil).

La Butte d’Orgemont
176, avenue de Stalingrad – Argenteuil
Gare d’Argenteuil – Ligne J

Le + panoramique

La Butte des Châtaigniers

Non loin de sa petite sœur, la Butte des Châtaigniers culmine elle à 125 mètres de hauteur et il faut enjamber 360 marches pour admirer le panorama incroyable qu’elle offre sur tout le beau monde du Grand Paris : tour Eiffel, Montmartre, Défense et tutti quanti. Pour la petite histoire, notre nouveau spot préf’ où admirer Monsieur Soleil était jadis une carrière de gypse. L’art de se réapproprier l’espace.

La Butte des Châtaigniers
15, boulevard Youri-Gagarine – Argenteuil

Gare de Sannois – Ligne J

Le + culturel

Les Buttes du Parisis

Direction le Chemin des crêtes pour un panorama stylé de chez stylé perché à 170 m. Pour les moins sportifs et/ou courageux, on fonce visiter le fort militaire de Cormeilles en contrebas, extrêmement bien conservé et ouvert chaque premier dimanche du mois. Si rien de tout ça ne vous donne envie, pas de panique, il reste toujours des pentes assez larges pour une bonne vieille partie de roulé-boulé. Prêts ? Roulez !

Forêt régionale des Buttes du Parisis – 95240 Cormeilles-en-Parisis
Gare de la Frette Montigny – Ligne J

 

Source : Le Bonbon

Comments

comments