Aide au logement : APL

 

L’APL est une aide au logement ouverte à tous, étudiants ou non, si vous louez un studio ou un appartement. Elle dépend des revenus et du loyer. 

Comment obtenir les aides au logement ?

Vous pouvez faire une demande d’APL si vous êtes locataire ou colocataire ou sous-locataire (déclaré au propriétaire) d’un logement conventionné (meublé ou non).

Pour les personnes étrangères, elles doivent justifier d’un titre de séjour en cours de validité. Il n’y a aucune condition d’âge minimum n’est exigée. Par conséquent, un enfant mineur peut percevoir l’APL, mais le bail doit être signé ou cosigné par ses parents. La quittance de loyer peut être établie au nom du mineur. S’il s’agit d’un mineur émancipé, le bail doit être à son nom.

Les plafonds locataires :

Le montant de l’APL ne peut pas dépasser un plafond dont le montant dépend de votre zone géographique. Ces plafonds, dont la dernière mise à jour remonte à octobre 2017 (suite à un arrêté du 28 septembre 2017), correspondent au barème suivant.

 

Les démarches doivent se faire directement en ligne

sur le site de la CNAF ( Caisse nationale des allocations familiales).

Vous devez présentez les documents suivants :

  • Copie recto-verso de votre carte nationale d’identité, de votre passeport, ou de votre extrait d’acte de naissance si vous êtes de nationalité française ou copie de votre titre de séjour en cours de validité dans les autres cas
  • Relevé d’identité bancaire (Rib), postal (Rip) ou d’épargne (Rice), établi à votre nom
  • Attestation de loyer ou de résidence complétée, datée et signée par votre propriétaire ou foyer d’hébergement

L’APL est alors versée tous les mois. A savoir que pour bénéficier de cette aide vous ne devez pas avoir d’impayés de charges de logement.

Comments

comments